pierre chaux

Pierre à chaux

La pierre à chaux qui sert de base à la préparation de la chaux n'est autre que le fameux calcaire. Roche sédimentaire abondante, elle se forme par le dépôt naturel des sédiments à travers les temps géologiques.

Devis gratuit pour un mur enduit à la chaux

Pierre à chaux, pierre de chaux, calcaire: même combat!

La fabrication de la chaux implique de calciner de la calcite (CaCO3), abondamment présente dans calcaire, d'où le nom qui lui est souvent attribué de pierre à chaux ou encore pierre de chaux. Ainsi en anglais, la chaux, lime, donne-t'elle aussi directement son nom au calcaire, limestone.

La pierre à chaux est le produit du dépôt naturel des sédiments au travers des âges. Elle provient principalement des organismes marins mourant qui se déposent sur le fond des océans et forment des couches accumulées au fil des millénaires. Les mouvements de la tectonique des plaques font alors bouger ces dépôts et on les retrouve en surface.

Le calcaire est la roche la plus abondante en France, en Belgique et en Suisse. On la trouve en très grandes quantités en Europe et dans le bassin méditerrannéen, ce qui explique l'utilisation très précoce et massivement répandue de la chaux.

La pierre à chaux se récolte désormais surtout dans des carrières à ciel ouvert mais elle a longtemps été extraite de carrières souterraines. Ainsi, les sous-sols de Paris et de l'Ile-de-France sont l'illustre témoignage de l'activité qui y régnait: Paris fut durant des siècles une des plus grandes carrières de calcaire au monde!

De la chaux naturelle à la fausse pierre à chaux

Le procédé de fabrication de la chaux, maîtrisé depuis des temps immémoriaux, consiste à porter le calcaire à des températures très élevées pour obtenir une poudre blanche, extrêmement réactive et dangereuse, la chaux vive.

La réaction chimique qui se produit dans les fours à chaux libère énormément de CO2, la roche perdant ainsi une partie importante de son contenu en carbone. La chaux qui en résulte sera alors utilisée pour la construction, l'agriculture ou l'industrie. Ces utilisations ont toute en commun d'exposer la chaux naturelle à l'air libre. 

Se produit alors une nouvelle réaction chimique. La chaux, quel que soit son état physique, capte le carbone et se solidifie. La vitesse de cette deuxième réaction varie suivant le type de chaux utilisé (chaux hydraulique, chaux aérienne) et peut durer des semaines, voire même plus. Au final, on obtient pourtant une pierre de chaux artificielle, une fausse pierre à chaux, puisque le calcaire a retrouvé son état chimique initial.

C'est cette seconde réaction qui est particulièrement intéressante puisque la chaux "fait prise" et forme un ciment naturel et solide, tout en laissant respirer les murs. Parler de murs de chaux ou d'enduits de chaux est donc un abus de langage puisque la chaux est déjà retournée à l'état de calcaire, ou fausse pierre de chaux.

Annonces idlead
A découvrir

Four à chaux

Four à chaux

Les fours à chaux existent depuis l'Antiquité à travers le bassin méditerranéen...

Chaux vive

Chaux vive

La calcination des pierres à chaux produit de la chaux vive à la sortie des...

Chaux éteinte

Chaux éteinte

Dernière étape de la fabrication de la chaux, l'extinction de la chaux vive est...

Chaux aérienne

Chaux aérienne

La chaux aérienne est une forme de chaux éteinte ainsi appelée parce qu'elle...

Chaux hydraulique naturelle

Chaux hydraulique naturelle

La chaux hydraulique naturelle est obtenue par la calcination d'un calcaire...

Annonces idlead